Concours photo 2015 : le travail en images

Publié le : 20/04/2015

2ème édition de notre concours national "Le travail en images" (*), organisé dans le cadre de la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail, jusqu'au samedi 06 juin 2015.

Parlez-nous du travail sans les mots. Faites-nous découvrir, à travers la photo, des réalités de travail...

 

Pour qui ?

Du 27 avril au 6 juin (minuit), étudiants, apprentis, salariés, manageurs, employeurs ou encore travailleurs indépendants... ce concours vous est ouvert ! Il s’adresse aussi bien aux professionnels de la photographie qu’aux amateurs.
Le principe est simple : prenez votre appareil photo, votre smartphone… ajoutez-y un zeste de créativité et montrez-nous votre vision du travail.

Pourquoi ?

L’objectif est d'amener une réflexion sur le travail et les conditions dans lesquelles il est réalisé, à travers la photographie. Tous les genres sont permis : portraits, photo-montages, images, symboles…. De très nombreux thèmes peuvent être abordés : égalité professionnelle, travail d’équipe, innovation, pénibilité, qualité de vie au travail, etc. Peu importe votre secteur d’activité, tous les témoignages nous intéressent.

Pour participer : un simple clic

Rendez-vous sur la plateforme dédiée au concours. Remplissez le formulaire et déposez votre photo avec une description.
Cinq photos seront récompensées dans les deux catégories suivantes : "amateur "et "professionnels" : 3 prix du jury et 2 prix du public décernés.
De nombreux lots à gagner : Ipad, bons cadeaux d’une valeur de 200 à 500 euros, ouvrages, etc.

Alors n’attendez plus, tous à vos objectifs !
Flyer "Le travail en images"

 

 

 




(*) Ce concours, national, est porté par 15 Aract, Associations régionales pour l'amélioration des conditions de travail.

Contact : Gaëtane stinglhamber, chargée de communication

S'abonner à la lettre électronique

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre électronique de l'Aract Nouvelle Aquitaine. Les données seront conservées jusqu'à votre désinscription, possible à partir du lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles.