La démarche "Gestion des Perspectives Sociales" - GPS

Notre démarche GPS (Gestion des Perspectives Sociales) vise à évaluer la satisfaction au travail des salariés.

 

Il s'agit :

  • d'une démarche participative, pour faire le point et trouver des pistes d'amélioration de la qualité de vie au travail et du climat social,
  • qui s'appuie sur une enquête par questionnaire, afin d'identifier les thèmes prioritaires sur lesquels l'action doit porter.

Un questionnaire et un Comité de pilotage

  • Un questionnaire simple et court, construit en partenariat avec le laboratoire de psychologie du travail de l'université de Bordeaux II.

Il comporte 33 questions fermées (administrées sur la base d'une échelle sémantique d'accord), de 4 à 6 questions de signalétique (adaptables à la structure) et d'une question ouverte.
Ce questionnaire est structuré en 4 grandes parties : l'entreprise, le relationnel, le travail et l'avenir.

 

  • Un comité de pilotage paritaire au coeur du dispositif
    • Constitué de 4 à 12 personnes (Direction, IRP, encadrement, collaborateurs),
    • Il garantit le caractère concerné de la démarche,
    • Il est appuyé par un chargé de mission de l'Aract,
    • 2 à 3 réunions de ce COPIL doivent être planifées.
  • Le comité de pilotage impulse et pilote la démarche :
    • Il informe et sensibilise l'ensemble des collaborateurs,
    • Il analyse les résultats avec l'aide du chargé de mission de l'Aract,
    • Il anime la restitution des résultats aux collaborateurs,
    • Il construit le plan d'actions et suit sa mise en oeuvre.

Un éclairage pour les prises de décisions dans l'entreprise

En hiérarchisant les attentes des salariés, GPS permet d'éclairer la prise de décisions. In fine, la démarche doit faciliter l'identification d'objectifs opérationnels (type plan d'actions) pour améliorer la performance de l'organisation et la qualité de vie au travail.

Dans un contexte économique en constante évolution, les entreprises doivent faire face à des contraintes de réactivité et d'adaptabilité de plus en plus marquées. Cela n'est pas sans impact sur les organisations, les stratégies ou encore les systèmes de management. Dans un tel cadre, il convient de se poser la question de la qualité de vie au travail, véritable enjeu d'une performance encore trop souvent appréhendée sous le seul angle économique.

La satisfaction des salariés constitue alors un puissant vecteur d'efficacité et de progrès qu'il importe de préserver, au même titre que d'autres ressources plus classiquement identifiées comme contribuant à la bonne santé de l'entreprise.

Plaquette de présentation du dispositif GPS (2 pages)
Contact :
Marion Deffez, chargée de mission Aract Nouvelle-Aquitaine

S'abonner à la lettre électronique

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre électronique de l'Aract Nouvelle Aquitaine. Les données seront conservées jusqu'à votre désinscription, possible à partir du lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles.