Maladies chroniques évolutives

La maladie chronique évolutive se définit, selon l'OMS, comme un "problème de santé qui nécessite une prise en charge sur plusieurs années". Cette définition regroupe des maladies très diverses. L'Aract Nouvelle Aquitaine mène, depuis plusieurs années, des actions pour favoriser le maintien dans l'emploi des personnes atteintes de 4 pathologies représentatives (vih/sida, cancer, sclérose en plaques, hépatites).

Travail et MCE : une action collective soutenue par le FACT

En 2018, le cluster GOAZEN, qui regroupe des entreprises du tourisme du Pays Basque a obtenu le soutien du FACT (Fonds pour l'amélioration des conditions de travail) pour mener à bien une action collective, en particulier sur les volets maintien dans l’emploi et notamment maladies chroniques évolutives. Découvrez notre vidéo témoignage.

Lire la suite...

Santé des indépendants et dirigeants d'entreprise : les résultats de l'étude

Dans le cadre du projet Travail et Maladies Chroniques, il est apparu que la santé des dirigeants et la performance de leurs structures sont très liées. Cela, spécifiquement pour les indépendants et dirigeants de TPE.

Lire la suite...

Santé des indépendants et dirigeants d'entreprise : participez à notre étude

Dans le cadre du projet Travail et Maladies Chroniques, il est apparu que la santé des dirigeants et la performance de leurs structures sont très liées. Cela, spécifiquement pour les indépendants et dirigeants de TPE.

Lire la suite...

Conduites addictives en milieu professionnel et maintien dans l'emploi : une expérimentation

Dans le cadre d’un partenariat avec la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives, le Réseau Anact-Aract lance une expérimentation dans trois régions (Aract Nouvelle-Aquitaine, Martinique et Centre Val de Loire).

Lire la suite...
S'abonner à la lettre électronique

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre électronique de l'Aract Nouvelle Aquitaine. Les données seront conservées jusqu'à votre désinscription, possible à partir du lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles.